Article Croître à la vitesse de la lumière

Lightspeed : une série d’acquisitions mène à la première licorne québécoise

Québec Montréal,
share

En mars dernier, Lightspeed, une entreprise proposant une solution logicielle tout-en-un pour les commerces de détail et les restaurants, est devenue la première licorne québécoise à réaliser son entrée en bourse. Une stratégie bien ficelée a mené au succès de cette opération audacieuse et prometteuse à la fois. La Caisse est fière d’avoir été présente aux étapes clés de la croissance de Lightspeed. Portrait d’une croissance à la vitesse de la lumière. 

Le rôle capital du capital

Dès son lancement en 2005, l’entreprise technologique voyait grand et son potentiel de croissance était reconnu par les investisseurs. Parmi les avantages relevés se trouvent un modèle d’affaire B2B basé sur des souscriptions mensuelles assurant des revenus récurrents, une force de vente appuyée d’un modèle d’acquisition et de rétention de clients bien implanté ainsi qu’une stratégie d’acquisition toujours calculée. À présent, l’entreprise se positionne comme chef de file mondial.

Pour soutenir son développement technologique et élargir ses parts de marchés, Lightspeed a conclu quatre rondes de financement qui, cumulées, ont amené à l’entreprise près de 300 M$ US. Entre 2013 et 2018, le fonds de capital de risque iNovia, dont la Caisse est l’un des principaux partenaires, s’est impliqué dans chacune de ces rondes de financement. 

La Caisse a investi en direct dans l’entreprise en 2015 et a réinvesti un montant de 136 M$ US en 2017.

false
false
true

Entrée en bourse de Lightspeed

Des acquisitions pour accélérer sa croissance 

Entre 2013 et 2015, Lightspeed a complété l’acquisition de trois plateformes SaaS (logiciel en tant que service) complémentaires permettant ainsi d’ajouter des modules de commerce en ligne et de restauration à son offre de services. 

Acquisitions à l’international

Californie : MerchantOS, une plateforme destinée à la vente au détail, a ouvert la porte à un marché plus grand, en s’intégrant dans la continuité des opérations d’affaires. 

Belgique : POSIS a permis de bonifier l’offre de services avec l’ajout d’un volet destiné aux restaurateurs clients de l’entreprise. 

Pays-Bas : SEOShop, spécialisée en technologie de commerce en ligne. 

Plus récemment, en 2018, Lightspeed a mis la main sur ReUp, une entreprise de Toronto spécialisée en gestion de programmes de loyauté. 

Chaque acquisition est étudiée en fonction des synergies à réaliser, du potentiel de la technologie, de l’expérience de l’équipe en place et de la capacité pour la société mère de l’intégrer efficacement. Afin de partager la culture d’entreprise et d’orienter la stratégie, des représentants basés à Montréal se joignent aux équipes en place à l’international. 

La croissance en actions! 

Dès le premier contact avec les investisseurs, il était établi que l’entreprise pourrait un jour faire son entrée en bourse. C’est en 2018 que les discussions se sont accélérées et que la Caisse a désigné sur le conseil d’administration de Lightspeed trois personnes d’expérience avec des compétences complémentaires qui sauraient l’accompagner dans cette étape. 

C’est ainsi que l’entreprise a pu profiter de l’expertise et de la crédibilité de Marie-Josée Lamothe, anciennement de Google Canada et Google Québec, pour le volet marketing et l’acquisition clients, de Rob Williams pour son expérience en commerce en ligne acquise chez Amazon, et de Paul McFeeters, auparavant chez Open Text, pour ses connaissances en développement de partenariats stratégiques et en stratégie d’acquisition.

Suite à une tournée des investisseurs qui s’est avérée fructueuse, Lightspeed a lancé son premier appel public à l’épargne le 8 mars dernier. L’entreprise est alors devenue la première licorne québécoise à faire son entrée en bourse. 

En plus d’alimenter la poursuite de sa croissance organique et de sa stratégie d’acquisition, le choix d’une entrée en bourse en 2019 a permis à Lightspeed de consolider son rayonnement international, sa visibilité et sa crédibilité sur le marché.

false
false
true
false
Entrée en bourse de Lightspeed.
false
false

Lightspeed en chiffres :

  • Fondée en 2005
  • 8 bureaux, dont le siège social à Montréal
  • Plus de 725 employés
  • Plus de 47 000 clients et points de vente dans plus de 100 pays
false
false
false
share