Article Solmax

À la rencontre de Solmax, championne de la nouvelle économie québécoise

Perspectives Varennes,
partager

Croissance, mondialisation, bond technologique et développement durable. Ce sont les quatre piliers sur lesquels la CDPQ s’appuie pour investir dans les entreprises du Québec. Solmax répond à tous ces critères, en plus de compter une excellente équipe de leadership.

Avec Pierre Bruneau de TVA Nouvelles, Charles Emond s’est rendu à Varennes pour visiter les installations de ce chef de file du domaine des produits géosynthétiques et y rencontrer son président et chef de la direction, Jean-Louis Vangeluwe.

Ils ont pu voir à quel point Solmax se situe à l’avant-garde des solutions d’ingénierie durable et comment, avec sa technologie de pointe, elle contribue à la décarbonation du secteur de la construction. C’est d’ailleurs aussi parce qu’elle cadre parfaitement avec les objectifs de sa stratégie climatique que la CDPQ a choisi de miser sur cette société novatrice, bien ancrée dans l’économie réelle.

En portefeuille depuis 2017, Solmax démontre également l’impact concret de la CDPQ dans l’essor des entreprises d’ici. Au-delà de l’appui financier, ses équipes jouent un rôle actif en gestion post-investissement, un élément central de l’approche de l’organisation fondée sur le capital constructif.

Ainsi, grâce à un accompagnement soutenu aux étapes clés de sa croissance, Solmax a pu réaliser des acquisitions d’envergure qui lui ont permis de devenir le plus grand fabricant au monde de membranes géosynthétiques.

« Depuis l’investissement initial de la CDPQ, Solmax a connu une expansion fulgurante, allant jusqu’à décupler de taille en quatre ans. En 2021, leur implication active en financement et en accompagnement nous a permis d’acquérir une importante entreprise hollandaise et de renforcer notre position de chef de file mondial dans l’industrie des infrastructures civiles et environnementales. »

Jean-Louis Vangeluwe
Président et chef de la direction de Solmax

Charles Emond et Jean-Louis Vangeluwe, président et chef de la direction de Solmax répondent aux questions de Pierre Bruneau de TVA Nouvelles.

Solmax en bref

  • Créée en 1981, Solmax compte des usines en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient, et ses produits sont vendus dans plus de 60 pays
  • Depuis le premier investissement de la CDPQ en 2017 et son réinvestissement en 2021, l’entreprise a connu un essor rapide grâce à une combinaison de croissance organique et d’acquisitions
  • 2021 : acquisition de TenCate Geosynthetics, le plus grand joueur en géosynthétique dans le domaine de l’ingénierie civile
  • 2017 : acquisition de GSE Environmental, son principal compétiteur, une transaction primée par le Club M&A qui récompense l’excellence en matière de fusions et acquisitions au Québec
  • Les géosynthétiques, qui remplacent les matériaux de construction traditionnels, permettent de réduire l’empreinte carbone de 35 %, et les coûts des projets de 15 %

En savoir plus sur Solmax

partager