Communiqué Initiatives mondiales

De grands investisseurs canadiens et du G7 unissent leurs forces pour appuyer des initiatives de développement mondiales

Finance Toronto,
partager
  • Les partenaires initiaux représentent plus de 6 000 milliards de dollars en actifs sous gestion
  • Un accent est mis sur le développement d’expertise en infrastructures et la création de possibilités de carrière dans le secteur de la finance pour les femmes des marchés en croissance et frontières

Un groupe de grands investisseurs institutionnels mondiaux, mené par la Caisse de dépôt et placement du Québec (la Caisse) et le Régime de retraite des enseignantes et enseignants de l’Ontario (RREO), en collaboration avec le gouvernement du Canada, est fier d’annoncer un projet ambitieux pour faire progresser certains grands objectifs du G7. AIMCo, Allianz, Aviva, CalPERS, Caisse de dépôt et placement du Québec, Generali, Natixis Investment Managers, OMERS, OPTrust, PGGM et RREO – les institutions partenaires qui représentent collectivement plus de 6 000 milliards en actifs sous gestion – ont uni leurs forces et se sont engagées à affecter des ressources et à mettre à disposition leur savoir-faire ainsi que leurs réseaux pour faire progresser trois initiatives :

  1. Renforcer l’expertise en développement et en financement d’infrastructures dans les marchés en croissance et frontières;
  2. Offrir davantage de possibilités aux femmes dans le monde de la finance et de l’investissement;
  3. Accélérer la mise en place de divulgations uniformes et comparables liées au climat, à l’intérieur du cadre établi par le  FSB-TCFD.
false
false
false

« Les changements climatiques, l’inégalité entre les sexes et le déficit d’infrastructures sont tous des problèmes mondiaux considérables qui nécessitent une action collective et des solutions robustes et pratiques. Les investisseurs institutionnels ont les ressources et les plateformes permettant de contribuer de façon importante à chacun de ces domaines. Nous sommes heureux que nos initiatives concordent avec les thèmes du G7 cette année, tout en offrant des bénéfices pour les investisseurs et leurs membres », affirme Ron Mock, président et chef de la direction du RREO.

false
false

« En tant qu’investisseurs à long terme, nous savons que nos rendements sont influencés par le dynamisme et la vigueur économique des pays dans lesquels nous investissons. À bien des égards, nos rendements dépendent de leur croissance et de leur développement. Ce que nous annonçons aujourd’hui nous permet de démontrer tout le potentiel de la collaboration. Par notre action concertée, nous souhaitons avoir un impact accru et un effet durable dans trois sphères distinctes », a dit Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse.

false
false
false
false
false

Bâtir des ponts : renforcement de l’expertise en infrastructures dans les marchés en croissance et frontières

Afin de soutenir le rythme de croissance projeté, le monde doit investir 3 300 milliards de dollars en infrastructures par an jusqu’en 2030. Le manque d’infrastructures est particulièrement critique dans les marchés en croissance, souvent en raison de l’insuffisance de projets dans lesquels il est possible d’investir et des compétences financières et opérationnelles nécessaires.

Pour s’attaquer à ce problème, les institutions partenaires lanceront un programme de formation pour les hauts fonctionnaires dans les marchés en croissance et les marchés frontières. Celui-ci comprendra un programme intensif de trois mois au sein d’une école de gestion avec un stage dans les équipes d’infrastructures de certains des plus grands investisseurs du monde qui participent à cette initiative. Le programme accueillera sa première cohorte à l’été 2019, où une douzaine de participants suivront un parcours personnalisé, initialement en partenariat avec la Schulich School of Business de l’Université York, à Toronto. Les partenaires vont également identifier d’autres écoles de commerce au Canada et ailleurs dans le monde qui pourraient être intéressées à participer au programme. Grâce à un partenariat avec la Sustainable Infrastructure Foundation (SIF), les participants suivront également une formation avancée sur la plateforme de pointe SOURCE de la SIF pour l’élaboration de projets d’infrastructures. Au cours des années suivantes, le nombre de participants devrait passer à plus de 30.

Ouvrir des portes : offrir davantage de possibilités aux femmes dans le monde de la finance

Malgré certains progrès, les femmes demeurent sous-représentées dans les équipes de direction des entreprises du monde entier, y compris dans les pays du G7. Les investisseurs institutionnels et gestionnaires d’actifs font face à un défi à cet égard. Le nombre relativement faible de femmes qui choisissent de faire carrière dans les secteurs de la finance et de l’investissement est souvent mentionné comme un facteur déterminant.

En raison de leur taille et de leur rayonnement, les investisseurs mondiaux sont bien placés pour donner l’exemple et exercer une influence positive sur le secteur. C’est pourquoi l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) se joint aux institutions partenaires pour lancer une initiative à deux volets afin d’offrir davantage de possibilités aux femmes dans le secteur de la finance à l’échelle mondiale :

  1. en s’engageant à élaborer et à mettre en application des politiques sur la diversité inspirées des meilleures pratiques dans le monde, dont le rapport 2016 SheWorks: Putting Gender-Smart Commitments into Practice de la Société financière internationale; et
  2. en établissant et soutenant un partenariat avec le CFA Institute et son réseau mondial pour mettre en place un programme de stages dont l’objectif est d’encourager les femmes fréquentant l’université dans les marchés en croissance à se familiariser avec le secteur de l’investissement, à s’y préparer et à acquérir de l’expérience dans le domaine.

Accélérer la mise en œuvre de normes de divulgation uniformes et comparables liées au climat

Les recommandations finales du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques du Conseil de stabilité financière (FSB-TCFD), publiées en juin 2017, ont fixé un cadre global régissant les normes de divulgation liées aux changements climatiques. Même si les investisseurs mondiaux s’entendent sur la nécessité de communiquer des informations sur les risques et les occasions liés aux changements climatiques, aucune méthodologie ou stratégie unique n’a émergé pour rendre les informations facilement comparables d’une institution et d’une société à l’autre.

Pour s’attaquer à ce problème et progresser vers une mise en œuvre généralisée des recommandations du FSB-TCFD, les institutions partenaires interviendront sur deux fronts :

  1. en mettant sur pied un comité consultatif, composé de représentants des institutions partenaires et soutenu par des conseillers extérieurs, qui évalueront les efforts existants de divers groupes soutenant l’adoption des recommandations du TCFD, fédéreront ces efforts en une approche unifiée et publieront des guides pour d’autres investisseurs institutionnels au cours des quelques prochaines années; et
  2. en faisant la promotion des recommandations du FSB-TCFD afin de les faire adopter par les sociétés en portefeuille.

Les institutions participantes s’efforceront d’intégrer les orientations établies par le comité consultatif dans leurs divulgations FSB-TCFD à venir. Les institutions partenaires pourront aussi profiter de leur participation au comité consultatif pour discuter de l’intégration des Objectifs de développement durable (ODD) dans leur processus d’investissement. Ce travail pourra se faire en lien avec le projet de la World Benchmarking Alliance visant à publier des classements mesurant la performance des entreprises en matière de développement durable.

Pour plus d’information sur les initiatives : www.iglobalinitiatives.com/fr

Pour de plus amples renseignements sur les partenaires ainsi que leurs commentaires sur les initiatives, veuillez vous référer aux pages qui suivent.

false
false
false

COMMENTAIRES DES INSTITUTIONS PARTENAIRES

false
false
false

« Alberta Investment Management Corporation partage l’engagement de ses pairs d’atteindre les objectifs de rendement à long terme de ses parties prenantes de façon responsable. Les questions sur lesquelles nous collaborons – promouvoir l’égalité des sexes dans les marchés financiers mondiaux, renforcer l’expertise en infrastructures durables et faire progresser les normes de divulgations financières liées au climat – sont d’une importance critique pour les marchés efficaces qui tireront profit de notre appui collectif », a dit Kevin Uebelein, chef de la direction d’AIMCo.

false
false

« Les marchés doivent voir les enjeux liés aux changements climatiques et l’inégalité des sexes comme des occasions d’agir. Si davantage d’investisseurs intègrent les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance de façon conséquente dans leurs décisions d’investissement et tirent profit du grand potentiel des femmes qualifiées dans l’industrie financière, la richesse globale augmentera de façon évidente. Allianz Group tient à favoriser le changement pour un avenir durable avec un engagement clair envers la diversité et la protection du climat », a dit Ritu Arora, Chef des investissements régionale, Asie, d’Allianz Investment Management (AIM) et membre du AIM Investment Management Board.

false
false

« Les gouvernements du monde entier se sont engagés à assurer un avenir plus durable. Afin d’atteindre cet objectif, les flux financiers – et les marchés financiers du monde – doivent être réorientés et devenir plus durables. Cette initiative mondiale est une étape critique dans l’appui de la vision que nous partageons pour l’investissement responsable à long terme. La World Benchmarking Alliance, par l’entremise de la publication de classements sur la performance des entreprises en matière de développement durable, renforcera davantage cette excellente initiative. Aviva est fière d’être un partenaire fondateur de la World Benchmarking Alliance et nous sommes heureux qu’elle soit intégrée à cette initiative du G7 », a dit Maurice Tulloch, chef de la direction, Assurances internationales, d’Aviva.

false
false

« C’est un honneur pour CalPERS de collaborer avec des investisseurs institutionnels du monde entier sur des questions qui protègent les régimes de retraite de nos membres. Notre partenariat veille à ce que nous progressions sur la question de l’atténuation des risques qui peuvent avoir un impact important sur les entreprises dans lesquelles nous investissons. Des rapports complets sur les changements climatiques, un engagement envers l’égalité des sexes et des investissements dans les infrastructures durables permettront d’augmenter les rendements de chacun d’entre nous. Nous sommes heureux de participer à cet effort mondial », a dit Marcie Frost, chef de la direction de CalPERS.

false
false

« Souhaitant être à l’avant-garde des changements positifs, inspirer la confiance parmi les investisseurs et jouer un rôle de leadership en tant qu’entreprise citoyenne, nous nous réjouissons de participer à cette initiative de haut niveau, qui correspond parfaitement aux engagements de Generali envers l’égalité des sexes, la gestion des risques et des occasions liés au climat et l’investissent responsable, tels que déclarés publiquement dans notre charte d’engagements en matière de durabilité », a dit Tim Ryan, chef des placements du groupe et chef de la direction, Gestion des actifs et du patrimoine, Generali.

false
false

« Nous sommes fiers d’être un membre fondateur de cette initiative, et nous croyons que de réunir les ressources et les efforts de ce groupe permettra d’atteindre l’importance et le dynamisme nécessaires pour créer un environnement où tous sont sur un pied d’égalité sur les questions de l’égalité des chances, de la transparence et de l’accès à l’expertise et au capital », a dit Jean Raby, chef de la direction de Natixis Investment Managers. « Les efforts actuels pour régler ces problèmes importants sont insuffisants. Le vrai changement passera par un nouveau paradigme, et il est important que les investisseurs mondiaux fassent preuve de leadership et collaborent pour accélérer le rythme du changement et assurer un avenir plus durable. »

false
false

« Conscient que les groupes diversifiés prennent de meilleures décisions, l’OIRPC soutient depuis longtemps la promotion professionnelle des femmes dans les finances à la fois par ses propres programmes et en participant à des initiatives telles que le Club canadien des 30 %, dont il est un membre fondateur. Nous nous réjouissons de collaborer avec d’autres grands investisseurs dans le cadre de cette initiative importante du G7 pour améliorer la diversité hommes-femmes dans les postes de haute direction et les conseils d’administration », a commenté Mark Machin, président et chef de la direction de l’OIRPC. « Nous soutenons aussi fermement les efforts entourant les initiatives reliées aux infrastructures et aux changements climatiques, en complément du travail qu’accomplit déjà l’OIRPC dans ces deux domaines. »

false
false

« Nos membres démontrent leur engagement pour améliorer leur collectivité au quotidien. C’est dans cet esprit qu’OMERS est fière d’être un des partenaires initiaux de cette initiative, qui mènera à un changement positif », a dit Michael Latimer, chef de la direction d’OMERS. « En agissant de façon collective, les investisseurs institutionnels participants ont la possibilité de jouer un rôle important pour exercer un changement positif dans le monde. »

false
false

« OPTrust se considère un acteur de la retraite avec une responsabilité envers le monde, et une composante essentielle de cette identité est d’aider les autres à développer des systèmes conçus selon les normes du système du régime de pensions du Canada », a dit Hugh O’Reilly, président et chef de la direction d’OPTrust. « Notre travail avec la Banque mondiale est un exemple de cet engagement. Il est important pour nous d’être un leader dans la lutte aux changements climatiques, de promouvoir l’égalité des sexes et d’aider les autres à renforcer leurs capacités. Nous sommes donc très heureux de participer à cette initiative. »

false
false

« Par l’entremise de notre participation aux initiatives d’investisseurs institutionnels du G7, PGGM peut contribuer à l’important programme de durabilité du sommet du G7 à Charlevoix, au Canada », a dit Eloy Lindeijer, gestionnaire principal des placements, à PGGM.

false
false

Initiatives mondiales d’investisseurs du G7

De grands investisseurs canadiens et du G7 unissent leurs forces pour appuyer des initiatives de développement mondiales

À PROPOS D’ALBERTA INVESTMENT MANAGEMENT CORPORATION

Alberta Investment Management Corporation (AIMCo) est un des plus importants et des plus diversifiés gestionnaires de placements institutionnels au Canada, gérant un actif de plus de 100 G$. Son mandat est de maximiser ses rendements ajustés au risque en répondant aux besoins et aux attentes de ses 32 clients, des caisses de retraite, fondations, fonds gouvernementaux et fonds spécialisés de la province d’Alberta. Établie en tant que société d’État le 1er janvier 2008, AIMCo exerce ses activités sur la base de principes commerciaux et n’a aucun lien de dépendance avec le gouvernement albertain. Elle s’est engagée à respecter les plus hauts standards de gouvernance. Pour plus d’information, veuillez consulter le www.aimco.alberta.ca.

À PROPOS D’ALLIANZ

L’Allianz Group est un des plus grands assureurs et gestionnaires d’actifs dans le monde, comptant plus de 88 millions de clients du secteur de la vente au détail et du secteur corporatif. Les clients d’Allianz bénéficient d’une vaste gamme de services d’assurance personnelles et corporative, dont l’assurance de biens, l’assurance vie et l’assurance maladie, des services d’aide, l’assurance crédit et l’assurance d’entreprise globale. Allianz est un des plus grands investisseurs au monde, gérant plus de 650 G€ au nom de ses clients, alors que Allianz Global Investors et PIMCO, ses gestionnaires d’actifs, gèrent 1 400 G€ en actifs de tiers. Grâce à son intégration systématique de critères écologiques et sociaux à ses processus d’affaires et décisions d’investissements, Allianz occupe une place de leader parmi les assureurs figurant à l’indicateur de durabilité Dow Jones. En 2017, le groupe a atteint un revenu total de 126 G€ et un bénéfice d’exploitation de 11 G€ grâce à ses plus de 140 000 employés dans plus de 70 pays.

À PROPOS D’AVIVA

Aviva est une société d’assurances et de gestions d’actifs desservant 33 millions de clients partout dans le monde. Il s’agit du plus grand assureur du Royaume-Uni, comptant des filiales dans certains marchés en Europe, en Asie et au Canada. La filiale de gestion d’actifs d’Aviva, Aviva Investors, offre des services de gestion d’actifs à Aviva et à des clients externes. Les actifs sous gestion du groupe Aviva totalisent 490 G£. En tant qu’investisseurs, nous croyons que l’engagement positif est nécessaire pour diriger les entreprises vers des habitudes plus durables qui améliorent le rendement et offrent des avantages sur le plan environnemental et social. Aviva est également un partenaire fondateur de la World Benchmarking Alliance, qui vise à offrir des classements publics et gratuits pour mesurer et comparer l’atteinte des Objectifs de développement durable par les entreprises.

À PROPOS DE LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC 

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Son actif net s’élève 298,5 G$ au 31 décembre 2017. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé à l’échelle mondiale. Pour obtenir plus de renseignements sur la Caisse, visitez le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter @LaCDPQ ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

À PROPOS DE CALPERS

Depuis plus de quatre-vingts ans, CalPERS veille à la sécurité de la retraite et de la santé de ses clients, des travailleurs de l’État, d’écoles et d’organismes publics dont la vie professionnelle s’est déroulée au sein de la fonction publique. Notre caisse de retraite dessert plus de 1,9 million de membres inscrits au système de retraite de CalPERS et verse des prestations à plus de 1,4 million de membres et leurs familles dans le cadre de notre programme de santé, ce qui fait de nous le plus grand régime de pension à prestations déterminées pour la fonction publique aux États-Unis. La valeur marchande actuelle du fonds de CalPers est d’environ 355 G$. Pour plus d’information, visitez le www.calpers.ca.gov.

À PROPOS DU GENERALI GROUP

Generali est un groupe d’assurances italien indépendant qui a une forte présence internationale. Établie en 1831, il s’agit d’un des plus grands assureurs dans le monde, présent dans plus de 60 pays. Son revenu total provenant de cotisations a dépassé 68 G€ en 2017. Comptant près de 71 000 employés dans le monde et 57 millions de clients, le groupe occupe une position de chef de file en Europe de l’Ouest et a une présence grandissante en Europe centrale et en Europe de l’Est, ainsi qu’en Asie. En 2017, Generali Group figurait au palmarès de Corporate Knights des entreprises les plus durables du monde.

À PROPOS DE NATIXIS INVESTMENT MANAGERS

Natixis Investment Managers accompagne les investisseurs dans la construction de portefeuilles en offrant une gamme de solutions adaptées. Riches des expertises de 26 sociétés de gestion à travers le monde, nous proposons l’approche Active Thinking℠ pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs, quelles que soient les conditions de marché. Natixis est classée parmi les plus grandes sociétés de gestion d’actifs dans le monde (818,1 G€ / 1 008 G$ en actifs sous gestion). Pour plus d’information, veuillez consulter : im.natixis.com.

À PROPOS DE L’OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA (OIRPC)

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (l’Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L’Office n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 mars  018, la caisse du RPC totalisait 356,1 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements sur l’Office, veuillez visiter le site www.cppib.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

À PROPOS D’OMERS

Fondée en 1962, OMERS est un des plus grands régimes de retraite à prestations déterminées, comptant plus de 95 G$ en actifs nets au 31 décembre 2017. Elle investit et administre le régime de retraite de plus d’un demi-million de membres, travaillant pour des municipalités, des commissions scolaires, des services d’urgences et d’organismes locaux à l’échelle de l’Ontario. OMERS compte des employés à Toronto et dans d’autres grandes villes en Amérique du Nord, au Royaume-Uni, en Europe, en Asie et en Australie. Ceux-ci gèrent un portefeuille diversifié d’investissements dans les marchés publics, en placements privés, en infrastructures et en immobilier. Consultez le www.omers.com.

À PROPOS D’OPTRUST

Comptant plus de 20 G$ en actifs, OPTrust investit et gère une des plus grandes caisses de retraite au Canada, et administre le Régime de retraite du SEFPO, un fonds de pension à prestations déterminées qui compte plus de 92 000 membres et retraités. OPTrust a été établie pour donner aux participants et au gouvernement ontarien une représentation égale dans l’administration du régime et dans l’investissement de ses actifs par l’entremise d’une tutelle conjointe. OPTrust est dirigée par un Conseil de fiducie composé de dix membres, dont cinq sont nommés par le SEFPO et cinq par le gouvernement de l’Ontario.

À PROPOS DE PGGM

PGGM est une coopérative néerlandaise qui offre des services de retraite. Elle offre à ses clients institutionnels la gestion d’actifs, la gestion de caisse de retraite, des conseils en matière de politiques et l’appui à la gestion. Le 31 décembre 2017, PGGM comptait 218 G€ en actifs sous gestions et administrait le régime de retraite de 3 millions de participants. Près de 725 000 travailleurs du secteur de santé néerlandais sont liés à PGGM&CO, l’organisme de nos membres. PGGM élabore des solutions en liant les régimes de retraite, les soins de santé, l’habitation et le travail, seul ou avec l’aide de partenaires stratégiques. www.pggm.nl

À PROPOS DU RÉGIME DE RETRAITE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS DE L’ONTARIO (RREO)

Avec un actif net sous gestion de 189,5 milliards de dollars au 31 décembre 2017, le RREO investit dans le plus important régime de retraite s’adressant à une seule profession au Canada et l’administre. Il détient un portefeuille d’actifs mondiaux et diversifiés, dont environ 80 % sont gérés à l’interne, et a réalisé un taux de rendement net total annualisé de 9,9 % depuis sa création en 1990. Le RREO est un organisme indépendant dont le siège social est situé à Toronto. Son bureau de Hong Kong couvre la région Asie-Pacifique, tandis que son bureau de Londres couvre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Le régime de retraite à prestations définies est entièrement capitalisé. Il est au service des 323 000 enseignants actifs et retraités de l’Ontario. Pour en savoir plus, visitez otpp.com/fr ou suivez-nous sur Twitter (@OtppInfo).

- 30 -

Pour plus d’information

partager