Communiqué Consortium - Cirque du Soleil

TPG, Fosun et la Caisse s’allient pour une relance durable du Cirque du Soleil

Placements privés, Québec Montréal,
partager
  • Les investisseurs à long terme de la Société s’associent à Investissement Québec en tant que prêteur afin de faire une soumission d’amorce dans le cadre d’un processus de restructuration, de sollicitation d’investissement et de vente supervisé par le tribunal
  • La convention d’achat proposée prévoit un important soutien financier, opérationnel et stratégique pour le Cirque du Soleil, y compris des engagements clés envers les employés et sous-traitants du Québec touchés
  • Le Cirque du Soleil pourra préserver et relancer sa marque malgré les perturbations qui continuent de secouer le secteur du divertissement partout au monde

TPG, Fosun et la Caisse de dépôt et placement du Québec (la « Caisse ») (collectivement, le « consortium ») ont annoncé aujourd’hui s’être associées à Investissement Québec et avoir soumis une proposition visant l’acquisition (la « convention d’achat ») de l’essentiel de l’actif du Groupe Cirque du Soleil (le « Cirque du Soleil » ou la « Société »). Sous réserve de l’approbation par la Cour supérieure du Québec (Chambre commerciale), le consortium sera le soumissionnaire d’amorce (aux termes d’une offre également appelée stalking horse bid) dans le cadre de la restructuration et du processus simultané de sollicitation d’investissement et de vente du Cirque du Soleil supervisés par le tribunal (le « processus de sollicitation d’investissement et de vente »). Tous les engagements sont fermes, le financement requis a été obtenu et la soumission n’est assujettie à aucune condition de vérification diligente additionnelle.

La convention d’achat proposée fournira au Cirque du Soleil les capitaux et les ressources nécessaires pour stabiliser et relancer l’entreprise. Elle prévoira entre autres l’injection dans l’entreprise restructurée de nouvelles liquidités à hauteur de 300 millions de dollars américains, des mesures d’aide pour les employés et sous-traitants touchés, ainsi que des engagements précis visant à préserver le caractère québécois de la marque. Dans le cadre de la convention d’achat, Investissement Québec fournira un financement de 200 millions de dollars américains pour soutenir l’acquisition proposée. 

Relancer le Cirque du Soleil sur la voie du succès en tenant compte des préoccupations des parties prenantes

La convention d’achat comporte des engagements clés qui font partie d’un plan global pour relancer le Cirque du Soleil quand la pandémie de COVID‑19 se sera atténuée et que les spectacles en direct reprendront dans le monde. La convention d’achat, qui constitue l’offre minimalement acceptable dans le cadre du processus de sollicitation d’investissement et de vente, aidera le Cirque du Soleil à renouer avec la croissance viable à long terme et à rester au cœur de la communauté artistique du Québec, qui joue un rôle essentiel. Les engagements clés sont notamment de :

  • maintenir à Montréal le siège social international de la Société, toujours responsable de la création et des décisions stratégiques clés; 
  • maintenir au Québec les postes-clés de la haute direction, dont ceux de président du conseil d’administration et de chef de la direction du Cirque;
  • réembaucher autant de travailleurs du Québec que possible, qui ont perdu leur emploi en raison de l’arrêt des activités lié à la COVID‑19. 

La proposition du consortium prévoit la prise en charge d’une part importante des dettes d’exploitation contractées par la Société dans le cours normal des affaires, ainsi que 

  • un fonds de 15 millions de dollars américains consacré exclusivement à fournir une aide financière aux employés de la Société qui auront perdu leur emploi;
  • un « fonds sous-traitants » de 5 millions de dollars américains, afin de permettre au Cirque du Soleil de remplir ses obligations envers les sous-traitants, consultants, pigistes, agents ou autres collaborateurs non-salariés; 
  • la prise en charge des comptes fournisseurs et des factures à payer aux fournisseurs clés, y compris les sommes dues à tous les fournisseurs du Québec;
  • l’engagement d’honorer les demandes de remboursement ou d’échange des détenteurs de billets qui n’ont pu assister à un spectacle annulé en raison de la pandémie de COVID‑19.
false
false
false

« La pandémie de COVID-19 a entraîné des difficultés importantes et imprévues pour le Cirque et le secteur des spectacles en direct partout au monde, a déclaré le consortium. De concert avec la direction, nous avons travaillé avec diligence pour préserver la valeur à long terme de l’entreprise. Nous croyons que notre engagement d’aujourd’hui crée de solides fondations sur lesquelles la Société pourra s’appuyer pour commencer à rebâtir et à repositionner sa marque pour l’avenir. Le Cirque et sa communauté de créateurs dévoués ont inspiré et diverti leurs fans pendant des décennies grâce à des spectacles inoubliables. Notre proposition vise d’abord à assurer que ces personnes seront soutenues et qu’elles accompagneront le Cirque dans son passionnant avenir. Partout sur la planète, le Cirque du Soleil témoigne de la riche histoire et de la culture de créativité du Québec, et nous sommes fermement résolus à aider la Société à se développer en misant sur cette tradition sans pareille. »

false
false
Pleine largeur
false

Paul, Weiss, Rifkind, Wharton & Garrison LLP et Osler Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L./s.r.l. ont agi en tant que conseillers juridiques et PJT Partners, en tant que conseillers financiers de TPG. McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. a agi en tant que conseillers juridiques de la Caisse, et Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l., en tant que conseillers juridiques d’Investissement Québec.

false
false
false

À propos du consortium

TPG, Fosun et la Caisse font partie du groupe de propriétaires du Cirque du Soleil depuis 2015.

- 30 -

partager