Article Faire des acquisitions à l’international

Des entreprises locales à l’assaut d’opportunités internationales

Québec Montréal,
share

Durant les cinq dernières années, les entreprises partenaires de la Caisse au Québec ont réalisé plus de 200 acquisitions à l’international. Faite au bon moment, l’acquisition d’une société concurrente ou complémentaire présente l’avantage d’accélérer la vitesse de croissance de son entreprise. 

Que ce soit pour élargir son marché, consolider sa chaîne d’approvisionnement, ou acquérir une nouvelle technologie, il existe des conditions de succès à la réalisation d’une stratégie d’acquisition à l’international. 

Bâtisseur de long terme, la Caisse appuie et accompagne les entreprises de toutes tailles, prêtes à se réinventer, à compétitionner sur les marchés mondiaux et à réaliser leurs plus grandes ambitions. 

La force de la mobilisation : l’exemple d’Eddyfi 

Développeur d’équipements et de logiciels d’inspection destinés au secteur industriel. Siège social à Québec. Plus de 300 employés. Clients dans plus de 70 pays.

En mars 2017, la Caisse conclut une entente de partenariat avec Eddyfi pour la réalisation de son plan de croissance internationale. L’entreprise a alors un objectif ambitieux : atteindre un chiffre d’affaires de 100 M$ en 2020. Pour y arriver, Eddyfi souhaite acquérir d’autres entreprises technologiques nichées pour compléter sa gamme de produits et services et ainsi devenir le leader de son industrie. 

Au-delà du capital, le partenariat avec Eddyfi a permis de solidifier la réputation de cette jeune entreprise en croissance et sa capacité de réaliser des transactions importantes, ce qui lui permet d’être compétitive face aux joueurs aguerris présents sur la scène mondiale. La participation de la Caisse a également contribué à mobiliser d’autres partenaires financiers pour réaliser le plan de croissance de l’entreprise; quatre acquisitions ont pu être complétées au cours des deux dernières années et l’atteinte du chiffre d’affaires de 100 M$ est en voie de se réaliser. 

Un plan financier solide : l’exemple du Cirque du Soleil

Chef de file mondial dans le domaine du divertissement. Représentations à l’affiche dans plus de 60 pays. Siège social à Montréal. 4 500 employés provenant de plus de 70 pays différents.

Dès ses premières années d’activités, le Cirque du Soleil a déployé ses créations aux quatre coins du monde. Au fil de son évolution, l’entreprise a diversifié ses formats de production, passant du chapiteau à la scène, des arénas à la production cinématographique. Aujourd’hui, elle est animée par l’ambition de consolider son positionnement de leader sur le marché mondial du divertissement en direct, passant d’une compagnie exclusivement centrée sur les arts du cirque à une société de création, de production et de présentation de spectacles de divertissement de toutes formes.

La croissance de l’entreprise se poursuit donc par l’acquisition d’entreprises créatives et complémentaires à son offre. En février dernier, le Groupe Cirque du Soleil acquiert The Works Entertainment, notamment grâce au soutien financier de la Caisse. Cette transaction représente la troisième acquisition majeure du Groupe Cirque du Soleil au cours des deux dernières années, après Blue Man Group en 2017 et VStar Entertainment Group en 2018.

Un processus d’intégration bien planifié : l’exemple de Solmax

Chef de file de l’industrie dans la production de géomembranes en polyéthylène pour des applications industrielles et environnementales. Siège social à Varennes. Produits vendus dans plus de 60 pays.

Avec l’acquisition de l’entreprise américaine GSE Environmental en décembre 2017, Solmax atteignait son objectif de devenir le leader mondial de son industrie. La transaction complétée, le travail d’intégration des unités d’affaires débutait. Une étape cruciale pour la poursuite de la croissance de l’entreprise à laquelle la Caisse a pu collaborer.

Le défi était de taille : unir les forces de chacune des unités d’affaires, tout en transmettant la culture de Solmax aux nouveaux membres de son équipe, pour former une seule grande entité mondiale. Solmax, qui était au moment de la transaction le numéro trois de l’industrie, mettait la main sur le numéro un, une entreprise de plus de 500 employés, basée à Houston.

L’équipe de direction de Solmax a mis en place un processus rigoureux qui s’est échelonné au cours l’année 2018. La Caisse a mis à contribution son réseau d’experts pour appuyer les parties prenantes impliquées dans les différents comités d’intégration et optimiser les synergies possibles entre les unités d’affaires. La communication a été l’une des clés du succès de l’arrimage entre les équipes, si bien que le 11 février dernier, l’entreprise qui, suite à la transaction, était connue sous le nom de Solmax-GSE, est officiellement devenue Solmax

En plus des ressources financières nécessaires à la transaction, la réussite d’un projet d’acquisition repose notamment sur la mobilisation de partenaires crédibles et la mise en place d’une stratégie d’intégration favorisant les synergies entre les unités d’affaires.

Ces exemples, de même que plusieurs investissements récents, illustrent qu’au-delà du capital, la Caisse est un partenaire de croissance qui participe activement au développement de sociétés québécoises fortes sur les marchés mondiaux.

false
false
false
share