Communiqué CGI

La Caisse de dépôt et placement du Québec et CGI renouvellent leur contrat d’impartition des technologies de l’information

Finance Montréal,
share

La Caisse de dépôt et placement du Québec et le Groupe CGI inc. (CGI) ont annoncé aujourd’hui le renouvellement, pour deux ans, d’un contrat d’impartition des technologies de l’information (TI) évalué à 50 millions de dollars canadiens.

« Notre objectif est d’être reconnue comme une organisation de référence parmi les gestionnaires de fonds institutionnels. Pour y parvenir, nous devons renforcer notre levier technologique et notre efficacité opérationnelle afin de bien appuyer nos gestionnaires. Notre partenariat de longue date avec CGI nous a permis d’obtenir les outils et les services nécessaires pour la mise en oeuvre de notre plan stratégique en TI », a déclaré V.P. Pham, premier vice-président, Technologies de l’information et administration des investissements de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Pierre Turcotte, vice-président principal et directeur général de CGI pour le Québec, a ajouté : « Nous sommes fiers du rôle important que nous jouons pour contribuer à l’évolution et à l’expansion des activités de notre client, au moment où il lance son nouvel exercice de planification stratégique des TI. Nous sommes heureux de poursuivre ce partenariat ».

Les services couverts par cette entente comprennent notamment la gestion de l’infrastructure, les services de production, un « guichet de service unique », un soutien à la bureautique, la maintenance d’un grand nombre d’applications d’affaires ainsi que le développement et l’intégration de solutions. CGI fournira également des services-conseils en technologies de l’information, qui consisteront à évaluer et proposer des solutions optimales pour la Caisse. Les deux entreprises collaborent depuis une dizaine d’années, soit depuis 1996. Ce renouvellement couvrira la période de septembre 2006 à août 2008.

À propos de la Caisse de dépôt et placement du Québec

La Caisse de dépôt et placement du Québec est une institution financière qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d'assurance publics et privés, et dont l'actif net s'élève à 122,2 milliards de dollars canadiens, au 31 décembre 2005. Premier gestionnaire de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers et sous forme de placements privés et d'investissements immobiliers.

À propos de CGI

Fondée en 1976, CGI figure parmi les plus grandes entreprises indépendantes de services en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires en Amérique du Nord. CGI et ses entreprises affiliées emploient environ 25 000 professionnels. CGI offre la gamme complète des services en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires à des clients dans le monde entier, à partir de ses bureaux du Canada, des États-Unis, d’Europe, d’Asie Pacifique ainsi qu’à partir de ses centres d’expertise en Inde et au Canada. Les produits d’exploitation annualisés de CGI s’établissent actuellement à 3,6 milliards de dollars CAN (3,1 milliards de dollars US) et au 31 septembre 2005, son carnet de commandes s’élevait à 14,0 milliards de dollars CAN (12 milliards de dollars US), ce qui comprend les prolongements de contrat de BCE signés en janvier 2006. Les actions de CGI sont inscrites à la Bourse de Toronto (GIB.SV.A) ainsi qu’à la Bourse de New York (GIB). Elles figurent dans l’indice composé S&P/TSX, ainsi que dans l’indice plafonné des technologies de l’information S&P/TSX et dans l’indice des titres à moyenne capitalisation. Site Web : www.cgi.com.

Énoncés de nature prévisionnelle
Toutes les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne concernent pas directement et exclusivement des faits historiques constituent des « énoncés de nature prévisionnelle » au sens de l’article 27A de la loi américaine « Securities Act » de 1933 et de l’article 21E de la loi américaine « Securities Exchange Act » de 1934, dans leurs nouveaux termes. Ces déclarations expriment les intentions, projets, attentes et opinions du Groupe CGI inc., sous réserve de la matérialisation de risques, d’incertitudes et d’autres facteurs sur lesquels la Société n’a, dans bon nombre de cas, aucune emprise. À cause de ces facteurs, les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont indiqués.

Ces facteurs comprennent notamment, sans s’y limiter, la date d’entrée en vigueur et la valeur de contrats, d’acquisitions et d’autres initiatives de la société; la capacité d’attirer et de retenir du personnel compétent; la concurrence au sein d’une industrie des technologies de l’information en constante évolution; la conjoncture économique et commerciale; le risque de change; et les hypothèses et autres risques énoncés dans les documents suivants : analyse par la direction incluse dans le rapport annuel du Groupe CGI inc. et dans le formulaire 40-F déposé auprès de la SEC; notice annuelle déposée auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada. L’emploi aux présentes des termes « penser », « estimer », « s’attendre à ce que », « avoir l’intention », « anticiper », « prévoir », « planifier », ainsi que de tout autre terme de nature semblable et de toute autre forme conjuguée de ces termes, ne sert qu’à des fins d’énoncés de nature prévisionnelle et ne sont pertinents qu’en date de leur emploi, notamment en ce qui concerne les énoncés relatifs aux revenus qui seront générés par les contrats d’impartition. CGI décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés de nature prévisionnelle consécutivement à l’obtention de nouveaux renseignements ou à la survenue d’événements nouveaux, ou pour tout autre motif. Le lecteur est mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés de nature prévisionnelle.

false
false
false
share