Communiqué Fonds CDPQ pour la relève journalistique

La Caisse et la FPJQ mettent sur pied un fonds pour la relève en journalisme

Québec Montréal,
share

Dix boursiers pourront effectuer des stages rémunérés dans différents médias d’information grâce au Fonds CDPQ pour la relève journalistique

La Caisse de dépôt et placement du Québec et la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) sont fiers d’annoncer la création du Fonds CDPQ pour la relève journalistique, une initiative qui permettra chaque année à dix jeunes journalistes ou étudiants de se prévaloir d’une bourse de 10 000 $ leur permettant de vivre un stage rémunéré de trois à quatre mois dans un média d’information au Québec.

false
false
false

« Les entreprises de presse et la profession journalistique font face à des défis importants; la multiplication des plateformes numériques de contenus et les difficultés financières de la presse écrite en sont deux importants. Dans ce contexte, il importe d’appuyer le travail des professionnels de l’information, qui jouent un rôle essentiel dans une société démocratique, a souligné Michèle Boisvert, première vice-présidente, Rayonnement des affaires. La Caisse est donc très heureuse de contribuer à la relève journalistique, en permettant annuellement à dix lauréats de développer leur expérience dans des médias professionnels dans le cadre de stages rémunérés. Ils auront notamment l’occasion de développer une meilleure connaissance du monde économique et financier en passant une portion de leur stage dans ce secteur. Il s’agit d’une autre façon pour la Caisse de contribuer à une conversation de qualité sur les sujets financiers et économiques. »

false
false
Pleine largeur
false

« Soutenir la relève journalistique, c'est se mettre au service de toute une population et lui promettre qu'elle aura toujours droit à une information de qualité. Le geste posé par la Caisse mérite d’être souligné et nous nous en réjouissons car cela renforce notre message auprès des citoyens et différentes organisations de notre société, qu’une presse professionnelle et en santé, dans le respect de son indépendance, c’est l’affaire de tous », a pour sa part déclaré Catherine Lafrance, directrice générale de la FPJQ.

false
false
Pleine largeur
false

DÉTAILS DU FONDS CDPQ POUR LA RELÈVE JOURNALISTIQUE

Afin de préserver l’indépendance des médias et des journalistes, aussi bien dans le choix de leurs candidats boursiers, que dans le choix des sujets ainsi que dans le traitement de l’information conformément aux pratiques éthiques et déontologiques reconnues dans la profession, la FPJQ administrera le programme de bourses, en vertu des modalités suivantes :

  • Le Fonds CDPQ totalisera 105 000 $ par année, soit 10 000 $ par bourse et 5 000 $ au total pour les frais de gestion du programme par la FPJQ;
  • Chaque année, au moins une de ces dix bourses sera attribuée à un jeune journaliste en région ou qui souhaite travailler dans une entreprise de presse en région;
  • De plus, chaque année, une de ces bourses sera attribuée à un candidat qui souhaite travailler dans une entreprise de presse anglophone;
  • Également, chaque année, une de ces bourses sera attribuée à un stage dans une entreprise de presse qualifiée de nouveau média ou média alternatif;
  • Les entreprises de presse devront soumettre un ou des candidats à la FPJQ pour l’obtention d’une ou de plus d’une bourse;
  • La FPJQ sélectionnera les membres du jury au sein d'entreprises de presse, d'associations professionnelles, dans le monde académique ou autre, qui jugeront les candidatures et choisiront les lauréats de manière objective et en toute indépendance.
  • Le jury devra attribuer les bourses de façon équitable en proportion du nombre d’entreprises de presse représentées, avec un plafond de trois bourses par entreprise participante;
  • Chacun des stages rémunérés devra être d’une durée minimale de 12 semaines et maximale de 16 semaines et le tiers de chaque stage doit porter sur l’économie et/ou la finance, bien que le choix des sujets demeure évidemment à la discrétion des médias afin de préserver leur indépendance;
  • Enfin, les stagiaires lauréats de ces bourses devront participer à une formation sur les fondements de l’économie et de la finance, dont le contenu sera préparé par un organisme indépendant reconnu en matière d’économie et de finance et la Caisse avec l’implication de différents acteurs économiques et médiatiques.

Plus de détails sous peu, sur le nouveau Fonds CDPQ pour la relève journalistique : https://www.fpjq.org/fr/

false
false
false

À PROPOS DE LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC 

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Son actif net s’élève à 308,3 G$ CA au 30 juin 2018. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé à l’échelle mondiale. Pour obtenir plus de renseignements sur la Caisse, visitez le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter @LaCDPQ ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

À PROPOS DE LA FÉDÉRATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUÉBEC

Depuis 1969, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec défend la liberté de presse et le droit public à l'information. Elle intervient chaque fois que la liberté de presse est menacée. La FPJQ est une association démocratique sans but lucratif qui rassemble sur une base volontaire environ 1800 journalistes dans plus de 250 médias écrits et électroniques. C'est ce qui en fait la principale et la plus représentative organisation journalistique au Québec et au Canada. C'est la force avec laquelle la société doit compter en matière de journalisme.

- 30 -

Pour plus d’information

  • Contact médias +1 514 847-5493 (Québec/Canada) +1 212 596 6314 (International) [email protected]
  • CATHERINE LAFRANCE
    Directrice générale,
    Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ)
    +1 514 522-6142
share