Communiqué Mise à jour au 30 juin 2018

La Caisse affiche un rendement annualisé de 9,9 % sur cinq ans et un rendement de 3,3 % sur six mois

Finance Montréal,
partager

L’actif net franchit le cap des 300 G$

La Caisse de dépôt et placement du Québec présente aujourd’hui la mise à jour de ses résultats au 30 juin 2018. Le rendement annuel moyen pondéré des fonds de ses déposants s’élève à 9,9 % sur cinq ans, ce qui représente des résultats de placement nets de 111,3 G$ et porte l’actif net de la Caisse à 308,3 G$. Par rapport à son portefeuille de référence, la Caisse a produit 11 G$ de valeur ajoutée sur cette période. Pour les six premiers mois de 2018, le rendement moyen des déposants s’établit à 3,3 %.

Rendement global de la Caisse et du portefeuille de référence

false
false
false
false
Graphique Rendement global de la Caisse et du portefeuille de référence.
false
true

« L’environnement de marché s’est complexifié au premier semestre. Le resserrement des conditions de liquidité sur les marchés et les mesures protectionnistes américaines alimentent une volatilité accrue depuis janvier », a indiqué Michael Sabia, président et chef de la direction.

false
false

« La longue séquence haussière des marchés mondiaux ralentit. Alors que le processus de normalisation de la Réserve fédérale américaine se consolide et que les taux augmentent progressivement, le ton change sur les marchés. Ces derniers ne disposent plus du soutien actif auquel ils se sont habitués depuis la crise financière et doivent composer avec les défis réels posés par le contexte géopolitique – l’escalade des tensions commerciales en tête. Dans ces marchés hypersensibles, en pleine transition, nous restons vigilants et continuerons à miser sur des actifs résilients », a-t-il ajouté.

false
false

FAITS SAILLANTS DES RÉALISATIONS

Au premier semestre 2018, la Caisse a poursuivi sa stratégie visant à diversifier ses sources de rendement en investissant dans le crédit et les actifs moins liquides. Dans ces catégories, elle a mis un accent particulier sur les secteurs de la nouvelle économie, de même que sur les énergies renouvelables et les technologies vertes. Les investissements réalisés contribueront à réduire l’empreinte carbone de son portefeuille et généreront des rendements attrayants pour ses déposants.

En revenu fixe, la Caisse, conjointement avec le Fonds de solidarité FTQ, a signé une entente avec Boralex en vue d’investir jusqu’à 300 M$ sous forme de dette subordonnée non garantie dans ce leader des énergies renouvelables au Canada et en France établi au Québec. À ce jour, la Caisse a investi 170 M$ dans le cadre de ce financement, qui fait suite à une prise de participation de près de 20 % dans la société en 2017. 

En placements privés, la Caisse a continué de mettre de l’avant sa stratégie d’investissement direct avec plusieurs transactions dans des sociétés de premier plan, au Québec et à l’international. Du côté des technologies et de l’innovation, la Caisse a appuyé les visées internationales de plusieurs entreprises québécoises qui se démarquent, chacune dans son créneau, telles que Stingray, FX Innovation, Breather et Poka. Elle a aussi créé, de concert avec Agropur Coopérative, une plateforme de co-investissement destinée à l’innovation dans le secteur laitier. La Caisse a par ailleurs financé les projets de croissance de La Maison Simons, BFL CANADA et Metro Supply Chain Group. 

En Europe, dans le cadre d’un consortium avec Partners Group, la Caisse a annoncé l’acquisition de la société allemande Techem, un chef de file mondial du comptage individuel de l’énergie dont la valeur d’entreprise se situe à 4,6 G€. Elle a aussi pris une participation importante au capital d’Alvest, une société française spécialisée dans l’équipement électrique aéroportuaire d’assistance au sol, en partenariat avec Ardian. Également en France, la Caisse a conclu un accord avec la famille Delachaux afin d’acquérir la participation de CVC Capital Partners dans Groupe Delachaux, une firme d’ingénierie qui propose des solutions industrielles à haute valeur ajoutée. 

En immobilier, Ivanhoé Cambridge a continué de miser sur le secteur de l’industriel et de la logistique, qui profite de l’essor du commerce électronique. Cette filiale de la Caisse a réalisé un investissement stratégique dans Peel Logistics Property, une transaction qui fait suite au lancement d’un véhicule visant des propriétés logistiques au Royaume-Uni. En outre, elle a acquis 38 % de la fiducie Pure Industrial Real Estate Trust, qui gère un portefeuille de propriétés industrielles en Amérique du Nord. Au Québec, Ivanhoé Cambridge a annoncé des investissements majeurs pour redévelopper deux de ses centres commerciaux phares, soit 200 M$ pour le Centre Eaton, une nouvelle étape dans son plan de 1 G$ pour dynamiser le centre-ville de Montréal, et 60 M$ à Laurier Québec afin d’y rehausser l’expérience client.

En infrastructures, la Caisse a été active dans le secteur des énergies renouvelables. Elle a augmenté significativement sa participation dans Invenergy Renewables, la plus importante société privée nord-américaine dans ce domaine, la portant à 52,4 %. Récemment, elle a aussi accru celle dans Azure Power Global, une société indienne qui compte parmi les plus grands producteurs d’énergie solaire en Inde. 

Par ailleurs, CDPQ Infra, la filiale d’infrastructures de la Caisse, a achevé au printemps 2018 la phase de planification du Réseau express métropolitain (REM). Elle a ainsi donné le coup d’envoi aux travaux de construction de ce réseau de transport collectif, pour une mise en circulation des premières rames à l’été 2021. Rappelons que l’investissement de la Caisse dans ce projet structurant pour le Québec de 6,3 G$ se chiffre à 2,95 G$.

FAITS SAILLANTS DES RENDEMENTS

Au 30 juin 2018, l’actif net des déposants a atteint 308,3 G$, en hausse de 9,8 G$ par rapport aux 298,5 G$ enregistrés au 31 décembre 2017. Cette augmentation est attribuable à des résultats de placement nets de 9,4 G$, auxquels s’ajoutent des dépôts nets de 0,4 G$.

Rendements par catégorie d’actif et indice de référence

false
false
false
false
Tableau Rendements par catégorie d’actif et indice de référence.
false
true

Sur cinq ans, la Caisse génère un rendement annualisé de 9,9 %, lequel surpasse celui de son portefeuille de référence, qui se situe à 9,0 %. Cet écart représente une valeur ajoutée de 11 G$. Sur la période, les huit plus grands déposants de la Caisse obtiennent des rendements annualisés variant entre 8,7 % et 11,1 %. 

La catégorie Revenu fixe affiche un rendement annualisé de 4,1 %, qui provient principalement des rendements courants et de l’apport des obligations de sociétés. Elle tire profit de la diversification des actifs et de la hausse des activités de crédit au profil plus performant, celles de dette privée et de prêts hypothécaires en particulier. Du côté des actifs réels, les portefeuilles Immeubles et Infrastructures livrent un rendement annualisé combiné de 10,5 %, attribuable aux rendements courants élevés et à la bonne performance opérationnelle des actifs. La catégorie Actions enregistre le meilleur rendement sur cinq ans avec 13,5 %, supérieur à celui de son indice, qui s’élève à 11,8 %. Sur les 8,1 G$ de valeur ajoutée créés par la catégorie, 4,9 G$ proviennent du portefeuille Marchés boursiers et 3,2 G$ du portefeuille Placements privés. Leur performance reflète à la fois la forte progression des marchés boursiers mondiaux sur la période et les stratégies mises en place. La sélection de titres de qualité, l’exposition au marché américain et la pondération des titres québécois dans le portefeuille contribuent de façon importante au rendement, tout comme les choix d’investissement en placements privés. 

Pour le semestre s’étant terminé le 30 juin 2018, la Caisse a produit un rendement de 3,3 %, contre 3,5 % pour son portefeuille de référence. Dans un contexte de hausse des taux sur les marchés obligataires, la catégorie Revenu fixe génère un rendement de 1,1 % et des résultats de placement nets de 1,0 G$, qui s’expliquent surtout par le rendement courant. La catégorie Actifs réels affiche pour sa part un rendement de 5,0 % et des résultats de placement nets de 2,6 G$, attribuables à la bonne performance des actifs immobiliers et d’infrastructures. Dans un environnement de performances modestes sur les marchés boursiers depuis janvier, la catégorie Actions obtient un rendement de 4,0 % et des résultats de placement nets de 5,6 G$, dont une grande partie provient des placements privés. Parmi les principaux mandats du portefeuille Marchés boursiers, Qualité mondiale génère l’un des meilleurs rendements sur six mois et le plus élevé sur cinq ans. En revanche, Marchés en croissance enregistre un recul, qui s’explique par le repli de certains pays en raison du retour des investisseurs vers le marché américain, causé par la hausse des taux observée aux États-Unis et par les tensions commerciales. Ce mandat présente toutefois une performance élevée sur cinq ans, avec un bon apport de la gestion active. Les économies en croissance présentent également un fort potentiel à long terme. Dans l’ensemble, le portefeuille global bénéficie de son exposition aux marchés mondiaux, et ce, tant sur six mois que sur cinq ans.

INFORMATIONS FINANCIÈRES

Les liquidités du portefeuille global de la Caisse demeurent robustes et lui permettent de respecter ses engagements potentiels, de faire face aux éventualités et d’avoir l’agilité nécessaire pour saisir des occasions sur les marchés. Les charges d’exploitation annualisées s’établissent à 23 cents par 100 $ d’actif net moyen, un niveau qui se compare favorablement à celui de son industrie.

false
false
false

À PROPOS DE LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC 

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Son actif net s’élève à 308,3 G$ CA au 30 juin 2018. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé à l’échelle mondiale. Pour obtenir plus de renseignements sur la Caisse, visitez le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter @LaCDPQ ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

- 30 -

Pour plus d’information

partager